Main Page/fr

From WikiRefLex
Jump to: navigation, search
Liens rapides : Démarrage rapide Manuel de prise en main du site web Manuel de saisie Tutoriels de créations


 Sommaire
  1.  Le projet
  2.  Technologies 
       2.1 Logiciels 
       2.2 Navigateurs 
       2.3 JavaScript 
       2.4 SVG 
       2.5 Adobe Flash 
       2.6 PDF 
       2.7 Polices de caractères 
  3.  Vue générale 
       3.1 Les données manipulées 
       3.2 Consultation des données 
       3.3 Détails des zones à l'écran 
  4.  Autorisation et accès 
       4.1 Données publiques 
       4.2 Données privées 
       4.3 Comptes utilisateurs 
  5.  Module reconstruction
       5.1 Vue sources 
       5.2 Vue search all sources 
       5.3 Vue Datasets 
       5.4 Vue search in dataset 
       5.5 Vue Cognate sets 
       5.6 Vue correspondances sets 
  6.  Module commentaires
       6.1 Zone Explorer 
       6.2 Zone Available elements 
       6.3 Zone Active elements 

Le projet

Le projet RefLex a pour but de tester un ensemble d’hypothèses fondamentales sur la structure et l’évolution des langues d’Afrique qui sont souvent répétées dans la littérature, mais dont la validité n’a jamais pu être démontrée de façon concrète. Parmi ces hypothèses figurent, entre autres, l’existence présumée d’africanismes phonologiques, morpho-syntaxiques et lexicaux, l’hypothèse selon laquelle la morphosyntaxe des langues Niger-Congo est fortement influencée par les contraintes prosodiques sur les thèmes verbaux et nominaux et les hypothèses sur la classification génétique des langues africaines. Ces hypothèses ont en commun qu’elles ne peuvent être testées que par une approche quantitative, qui quant à elle suppose l’existence d’une documentation assez complète. Or, une minorité des langues africaines a fait l’objet d’une étude descriptive approfondie à l’heure actuelle. Le projet RefLex est né du constat qu’il existe des données lexicales pour environ les deux tiers des langues africaines et que cette richesse de données, aujourd’hui dispersées et souvent difficiles d’accès, est largement sous-exploitée.

L'objectif est de créer un corpus de données lexicales exhaustif sur les langues d’Afrique, ainsi qu’un ensemble d’outils pour les exploiter. La création du corpus sera un véritable travail collectif, dans lequel chaque collaborateur apporte les données lexicales des langues de sa spécialité. En retour, chaque collaborateur aura à sa disposition l’ensemble des données lexicales, standardisées, fiables, manipulables et exploitables pour des buts scientifiques concrets. Tous les spécialistes des langues africaines seront invités à fournir des outils et des données lexicales à RefLex et, évidemment, à exploiter cette ressource dans leurs propres recherches.

Grâce à son approche novatrice, le projet RefLex résout bon nombre des problèmes méthodologiques auxquels se heurtent d'autres projets comparables. D’une part, toutes les sources bibliographiques qui constituent la base de données RefLex seront accessibles aux utilisateurs sous forme numérique (par exemple au format PDF), de façon à ce que tout le monde puisse vérifier la fiabilité des données saisies, signaler d’éventuelles erreurs, mais surtout reproduire des mesures expérimentales à partir de données fiables. Le corpus lexical est donc conçu comme un véritable lexique de référence (d’où le nom RefLex de Reference Lexicon). D’autre part, nous procèderons à une standardisation des données. Il est donc prévu d’adopter des règles de transcription rigoureuses (voir le manuel de saisie), qui auront pour effet de lisser les variations dues à l’hétérogénéité des sources utilisées, et qui permettront des comparaisons directes de documents de natures très diverses. Enfin, la manipulation et l’exploitation des données seront optimisées grâce au développement et à la mise à disposition de nombreux outils. La mise en commun des spécifications techniques permettra à chacun des participants de développer ses outils spécifiques, dont la communauté entière pourra ensuite tirer profit. Ainsi, outre le corpus proprement dit, le site web de RefLex proposera une véritable bibliothèque d’outils généraux ou spécifiques.

Le corpus RefLex se distinguera par sa taille sans précédent. Par principe, il n’est pas prévu de limiter le nombre des documents qui ont vocation à intégrer le corpus.




Language : en